Archives mensuelles : juillet 2012

Naufrage

Cervelle imbibée, noyée aux trois-quarts. La partie immergée lui sert à développer toute stratégie bonne à constituer la somme requise pour acheter sa dose, quitte à vous voler ou à vous mentir, mentir à vous, les siens, qui tentent de diminuer l’inondation en épongeant avec des petits torchons minables. Il s’en fout de l’éponge, il vient de me la jeter à la gueule hier soir. Selon lui, cela aurait été même sympathique que je la passe… l’éponge.

Bulbe flottant, puant, exhalant l’odeur du poison par le gosier, mais sans jamais perdre haleine pour continuer à avaler sa sale picrate exécrable.

Funeste occupation, pauvre inertie malade, fausseté et illusion, odieuse personne, petites fourberies de bas étage.

Prunelle frelatée, bouche-bée, grosse gourde de vinasse, incapable de surnager. Plutôt replonger dedans jusqu’à la lie et saborder le vieux rafiot, tant qu’à faire. Pour que les autres pataugent aussi.

Nantes, le 3 juillet 2012.

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Nouvelles