Archives mensuelles : décembre 2012

Joyeux Noël ! # 2

« -Tu fais quoi pour Noël? »
« -Je prends deux kilos. »

Anna Gavalda
Extrait de : Ensemble, c’est tout

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Extraits de...

Mondésir

La Tour Bretagne dans le brouillardArrêt de bus, station Mondésir, quasi seule en haut du boulevard Guist’hau, où l’on gare les voitures en épi. A pied, au milieu du carrefour où passent de chaque côté des véhicules à vitesse modérée, à peine plus de 40 km/heure. Trop vite pour traverser précipitamment et suffisamment lentes pour que j’essaie de rejoindre le trottoir d’en face, et échapper ainsi au bruit des moteurs.

Retourner avenue Camus, la déserte. Calme allée et vaines pensées. L’hiver s’est abattu sur les arbres dépourvus de sève. Le tronc, les branches dénudées, tout ça fait office d’épouvantail, spectres blanchâtres alignés proprement sur le trottoir.

Sous un ciel forcément gris, je file vers mon abri, ma retraite. J’ai le vague à l’âme. Il semblerait que j’ai laissé une part de moi sur le boulevard aux voitures parquées en épi. Un fragment de vie qui renaît plus bas vers le fleuve, vers la veine qui tape au contact du cuir et de la peau. Plus loin, ailleurs, avant, peut-être après cette intense solitude.

Déveine que cette artère exsangue, dépeuplée, vacuité orchestrée pour habitants reclus, solitaires aux habitations aseptisées.

J’étouffe, je suffoque…

Un peu tremblante, j’ouvre la porte sur l’appartement vide. Cette traversée d’un désert urbain, ce sentiment de perte me donnent la nausée.

Il y aura des jours heureux, des nuits comblées, propices à ce sourire que je croise cependant dans ce miroir.

Nantes, le 16.12.2012.

Commentaires fermés sur Mondésir

Classé dans Introspection

Echos de films

christPour faire écho à l’indispensable Les Invisibles, film documentaire de Sébastien Lifshitz, et de ses personnages hautement truculents, notamment Jacques, le libéré de tout, au bonheur tant visible. Une citation en hommage :

« L’homosexualité est la solution la plus réaliste au problème de surpopulation mondiale. »

Irving Rosenthal, extrait du Sheeper.

Et au magnifique Au-delà des collines, film de Christian Mungïu (qui lui même n’échappe pas au Christ au travers de son prénom), huit-clos sur l’imbécillité des hommes avec leur Dieu et l’obscurantisme. Une autre citation en hommage à ces deux jeunes Roumaines et à leur véritable histoire d’amour condamnée  par l’idée que les hommes se font de Dieu :

« Si Adam avait été homosexuel, personne ne serait là pour le dire. »

Oscar Wilde.

Commentaires fermés sur Echos de films

Classé dans Foire aux belles citations